Sao  Filipe, 20 mars (Inforpress) - Le jeune de Chã das Caldeiras,  Miguel Montrond a adressé au nom des personnes déplacées, une lettre ouverte au Premier ministre Ulisses Correia e Silva, pour demander le respect des engagements au 29 mars, 2016.

Miguel Montrond, qui était membre de la Commission Interministérielle pour les déplacées de Chã das Caldeiras( Fogo), dit dans sa lettre, qui  seul l'établissement vinicole temporaire a été rempli, en soulignant que le dialogue avec la population, l'accessibilité et nouvelle emplacement pour les résidences, sont toujours « que dans le papier ".

"L'emplacement pour les résidences à été oublié, les activités génératrices de revenus qui pourraient aider les familles à recommencer leur vie ne sont apparus, des bourses et des subventions promises aux étudiants plus jamais entendu parler," dit la lettre de Miguel Montrond.

Il  ajoute encore que l'expansion des chambres dans des maisons réhabilitées pour les grandes familles aussi n'a jamais été faites, ainsi que la mobilisation de l'eau à la population et la route d'entrée accessible et plus facile et la sortie de la  cratère il n'y a pas encore d'étude.

 JR / AA/AST

Inforpress

estatuto