Praia, 20 mars (Inforpress) - Les agents de la Police nationale tiendra trois jours de grève, le 30, 31 et 1er avril, suivie d'une manifestation si le gouvernement ne répond pas à leurs demandes, a annoncé aujourd'hui l'union nationale de la police (SINAPOL).

L'annonce a été faite aujourd'hui à la presse par le Président de SINAPOL, José Manuel Cardoso Barbosa, et parce que les revendications sont liées à des promotions et le salaire, et les promesses du gouvernement qui doivent être respectées en 2016.

«Les problèmes ont été soulevés en 2015 avec la création de l'union, mais en 2016 une tournée nationale, décrits avec la diplomatie l'état d'anxiété de la situation de la Police nationale (PN) au ministère de l'Intérieur," at-il dit, notant, qui à ce jour, en dépit de la diplomatie rien ne se décide.

Selon José Manuel Barbosa, malgré la complexité de la sécurité et le sentiment apparemment pacifique de la classe, avec le récent changement de gouvernement, «la situation reste intolérable, avec plus de fret et de sacrifices sur son dos sur les limites existantes».

PC / ZS/AST

Inforpress


estatuto